Nos Conseils

poêle ravelli

Avantages du poêle à granulés

  • Ses granulés : conditionnés en sac de 15 kg, ils nécessitent moins de manutention que les bûches.
  • Son autonomie : le réservoir permet de stocker des granulés, assez pour ne pas avoir à recharger sur plusieurs jours.
  • Sa programmation : il est programmable au jour, à la semaine et au weekend.
  • Sa température : elle se régule à la demande.
  • Son look : les poêles à granulés sont design et s'intègrent facilement à votre intérieur.

L’installateur

Les magasins spécialisés restent le meilleur choix même si votre tâche n'est pas facilitée puisque vous avez souvent à faire à un commercial. Dans la mesure du possible, privilégiez plutôt un technicien (celui qui installera votre poêle) à un commercial (simple vendeur).

Attention, pensez à demander le montant annuel de l'entretien. En effet, la fourchette oscille entre 120€ et 180€. A devis équivalents, cela peut faire une différence. Regardez également que la mise en fonctionnement du poêle est comprise dans le devis, car l'installateur doit régler le poêle : c'est d'ailleurs là sa grande plus-value !

Choisir les grandes surfaces de bricolage ou Internet est fortement déconseillé car qui viendra vous l'installer ? qui l'entretiendra ? et qui le dépannera ?

Les marques réputées refusent de vendre par ce biais, elles cherchent à s'entourer de professionnels comme nous. Et puis un poêle est un investissement à long terme, ne vous laissez pas uniquement tenter par des prix trop attractifs !

Installation

zones d'installation

Zone 1

Le conduit d’évacuation des fumées dépasse le faîtage de 40 cm. On parle alors de sortie en « Zone 1 ». Cette installation est toujours à privilégier. Elle permet en plus d’avoir le poêle au centre de la maison (meilleure diffusion de la chaleur). Pour une installation en « Zone 1 », un poêle certifié étanche CSTB n’est pas obligatoire.

Zone 2

Le conduit d’évacuation des fumées sort au niveau de la toiture. On parle alors de sortie en « Zone 2 ». Pour une installation en « Zone 2 », un poêle certifié étanche CSTB est obligatoire. A défaut de certification par le CSTB, la notice doit bien préciser si une installation en « Zone 2 » est possible. Dans ce cas, c’est le constructeur qui engage sa responsabilité.

Zone 3

Le conduit d’évacuation des fumées sort au niveau de la façade. On parle alors de sortie en « Zone 3 ». Pour une installation en « Zone 3 », un poêle certifié étanche CSTB est obligatoire. A défaut de certification par le CSTB, la notice doit bien préciser si une installation en « Zone 3 » est possible. Dans ce cas, c’est le constructeur qui engage sa responsabilité. Une installation en « Zone 3 » est interdite dans l’habitat neuf.